Œnologie
Besoin d'étiquettes adhésives, ce site est fait pour vous.
Accueil
Humour Œnologie Calendrier Cyclo-Tourisme Généalogie Fourre-tout
La vigne
Vinification
Introduction
Composition du raisin
la maturation
Amélioration de la vendange
Fermentation alcoolique
La macération
Influences diverses
Les traitements mécaniques
Traitements chimiques
Surveillance et contrôle
Vins Rouges
Vins Blancs
Vins Rosés
Elevage
Analyse chimique
Champagne
Champagne Rosés
Vins Jaunes
Vins de Paille
Classement
Savoirs
Glossaires
Chiffres

Mes objets en vente sur Le Bon Coin.
section précédente
Précédent Sommaire Suivant
section suivante
Les traitements mécaniques de la vendange

Le Foulage

Cette opération consiste à faire éclater les baies sans pour cela écraser les pépins et la rafle, ce qui permet de :

  • Libérer le maximum de jus et d'homogénéiser l'ensemble,
  • mettre en contact les levures situées su rla pellicule et le moût très sucré,
  • aérer le moût pour favoriser un bon départ de la fermentation, ainsi qu'une bonne macération de la vendange.

Le matériel le plus couremment utilisé est le fouloir à deux cylindres.

L'égrappage ou éraflage

Cette opération qui consiste à séparer la rafle du reste de la vendange a lieu généralement après le foulage et s'effectue très souvent dans un appareil combinant les deux opérations.

    

Il permet d'obtenir :

  • Des vins plus souples, moins astringents, par suite de l'élimination de l'excès de tanin apporté par la rafle,
  • des vins plus colorés et d'un degré alcoolique légèrement plus élevé par l'absence de dilution due à la rafle,
  • une fermentation plus lente, une élévation de température plus faible. Les rafles augmentent la surface d'oxidation du moût et activent donc la fermentation. Cependant, dans certains cas, la rafle (tout ou partie) peut être utilisée.

Le pressurage

Il consiste à extraire le moût ou le vin qui imprègne les matières solides de la vendange ou marc. On distingue traditionnellement :

  • Les pressoirs discontinus soit à axe vertical ( pressoir à vis ou presse hydrolique), soit à axe horizontal (pressoir à rebêchage automatique ou pressoir pneumatique).
  • les pressoirs continu.
section précédente
Précédent Sommaire Suivant
section suivante
Accueil
Humour Œnologie Calendrier Cyclo-Tourisme Généalogie Fourre-tout

Copyrigth © www.Auduteau.net (1999 - 2018) - Concepion / Réalisation Alain AUDUTEAU