Œnologie
Besoin d'étiquettes adhésives, ce site est fait pour vous.
Accueil
Humour Œnologie Calendrier Cyclo-Tourisme Généalogie Fourre-tout
La vigne
La racine et le tronc
La feuille
Les bourgeons
Le cycle végétatif
L'aoûtement et la fleur
Le cycle reproducteur et la véraison
les travaux de la vigne
La taille
Le climat
Le sol
Le cépage
l'équation parfaite du terroir
Vinification
Classement
Savoirs
Glossaires
Chiffres

Mes objets en vente sur Le Bon Coin.
section précédente
Précédent Sommaire Suivant
section suivante
La culture de la vigne - Le climat

Trois facteurs essentiels font la qualité d'un vin :

Le climat

A. Les éléments météorologique du climat

1. La lumière

On sait que la vigne exige des climats lumineux car ses fleurs nouent mal à l'ombre ou par temps brumeux.

2. La chaleur

Les années de grande chaleur donnent des raisins sucrées, peu acides. Mais on remarque qu'un excès de chaleur nuit à la qualité des produits en donnant des raisins insuffisamment acides.

3. La pluie

L'eau est nécessaire au développement de la vigne.

  • Les pluies d'hiver n'éxercent aucune influence directe sur la vigne mais les réserves d'eau accumulées dans le sol serviront au printemps et en été.
  • Les pluies de printemps ont une grande importance car elles conditionnent la vitesse de croissance, l'élongation finale de rameaux et l'importance de la surface foliaire.
  • Les pluies d'été permettent de combattre la sécheresse mais un été pluvieux permet un développement du mildiou pouvant provoquer des désastres.
  • Les pluies d'automne survenant avant les vendanges peuvent provoquer un développement de la pourriture grise et un éclatement de la baie. Pendant les vendanges, les pluies sont malvenues car elles rendent les travaux de récolte difficiles. Après les vendanges, les pluies d'automne n'ont aucune influence.

4. Les rosées

Elles apportent un complément d'humidité nécessaire dans certaines régions viticoles.

5. Les vents

Les vents jouent des rôles différents.

Par exemple, au printemps, une vent léger empêche la formation de gelées nocturnes mais, par contre, un vent violent endommagera les jeunes rameaux qui pourront se détacher de la souche, entrainant une perte de récolte.

Au moment de la floraison, une brise légère favorise la dissémination du pollen, par contre, pendant l'été, des vents violents dessèchent l'air et le sol.

B. Les facteurs géographiques du climat.

1. La latitude

La vigne ne peut être cultivée sous toutes les latitudes en raison de températures moyennes et extrêmes qui lui sont défavorables.

2. L'altitude

En France, l'altitude accentue le froid au printemps et favorise les dommages dus aux gelées. De plus, en été, les pluies sont plus nombreuses. Les vignobles de cru ne dépassent pas 300 mètres d'altitude, mais les vignes produisant des vins ordinaires peuvent atteindre plus de 800 mètres en savoie.

3. L'influence du relief

Les vignobles de coteaux permettent de meilleurs vins. Le sol y est moins fertile qu'en plaine, les récoltes moins abondantes et plus sucrées. L'ensoleillement est meilleur et plus long. Enfin, les coteaux sont moins sensibles aux gelées.

4. L'exposition

Elle a une influence considérable sur la production et la qualité des vins

5. Les forêts

Elles diminuent les effets défavorables du vent.

Dans certains vignobles, les bois couvrent les crêtes des coteaux. Ils entretiennent des réserves d'eau et évitent un ravinement intense.

6. La proximité des mers

Elle a pour effet de diminuer les écarts excessifs de température.

section précédente
Précédent Sommaire Suivant
section suivante
Accueil
Humour Œnologie Calendrier Cyclo-Tourisme Généalogie Fourre-tout

Copyrigth © www.Auduteau.net (1999 - 2018) - Concepion / Réalisation Alain AUDUTEAU